Home Actualité du logement en Algérie Alger : 4200 logements de différentes formules distribués

Alger : 4200 logements de différentes formules distribués

0

Le ministre de l´Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar, a supervisé samedi l’opération de distribution de près de 4200 logements à Alger, dont 60 logements publics locatifs (LPL), 2740 logements location-vente (AADL) et 1400 logements promotionnels publics (LPP).

Intervenant lors de la cérémonie de remise des clés au profit des bénéficiaires, en présence du wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, de la ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Houda-Imane Feraoun, et du président de l’Assemblée populaire de la wilaya (APW) d’Alger, M. Temmar a indiqué : «Cette opération s’inscrit dans le cadre du prolongement de l’opération nationale lancée, jeudi dernier, à partir de la wilaya de Biskra, durant laquelle plus de 85 000 logements ont été distribués à travers toutes les wilayas du pays.» «La distribution de logements de différentes formules se poursuivra jusqu’à la concrétisation totale du programme de logements, décidé par le président de la République, visant à garantir des conditions de vie décentes pour les citoyens», a poursuivi le ministre.

Ce dernier a souligné que le gouvernement a mobilisé les ressources financières nécessaires et a pris toutes les dispositions à même de surmonter les obstacles en vue de relancer les chantiers à l’arrêt, notamment ceux de l’AADL. Le ministre a rassuré les souscripteurs au programme AADL 2 qu’un quota de 90 000 unités restantes ont été programmées au titre de l’exercice 2019, et par conséquent toutes les demandes des souscripteurs ayant déjà payé la première tranche seront satisfaites.

Les efforts fournis par les pouvoirs publics dans le domaine du logement relèvent de l’exploit. Rien que pour la capitale, le nombre de familles relogées par la wilaya d’Alger depuis 2014, tous segments confondus, est de l’ordre de 90 000, ce qui équivaut à environ 450 000 personnes. D’ici le mois de décembre, quelque 100 518 familles seront relogées.

Ce chiffre est gigantesque. Il n’est pas abstrait, puisque les autorités de la wilaya sont parvenues en matière de lutte contre l’habitat précaire à éradiquer tous les sites de baraquement. Désormais, Alger est une capitale sans bidonville. L’éradication du plus grand bidonville de l’Algérie, celui de Ramli, dans la commune de Gué de Constantine, a sonné le glas d’une période désormais révolue. Quelque 4000 familles, qui vivaient dans ce bidonville tentaculaire, qui plus est, dans des conditions de précarité poignantes, ont été relogées.

La crise du logement qui semblait il y a quelques années insurmontable se dissipe au fil des mois. Pratiquement, toutes les familles qui occupaient des baraques ou des habitations érigées sur les terrasses des immeubles ou dans les caves, ont été relogées. Les autorités de la wilaya se tournent maintenant vers les familles qui vivent dans des logements exigus. C’est le nouveau challenge relevé par la wilaya d’Alger.

Source : Elwatan du 29.oct.2018

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here