le gouvernement avait donné des instructions aux walis pour accélérer le processus de distribution, avant le mois du Ramadhan, des logements prêts, estimés à 230.000 sur le territoire national.

Après les ordres donnés par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, aux walis des 48 wilayas du pays récemment afin d’entamer l’opération de distribution des logements sociaux finis, les premières opérations de distribution ont commencé cette semaine. A Alger, l’opération de distribution a commencé avant-hier avec le relogement de 20.000 familles. «La première opération de relogement qui concernera 20.000 bénéficiaires dans la wilaya d’Alger interviendra avant le mois de Ramadhan», a souligné le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, en marge d’une cérémonie de remise des clés à 1040 bénéficiaires de logements sociaux participatifs au niveau de la cité El Merdja dans la commune de Rouiba (est d’Alger). Par ailleurs, lors de cette cérémonie de remise des clés à des familles relevant des communes de Rouiba, Kouba, Hussein Dey, Maqaria et Heraoua, M.Zoukh, qui n’a pas donné davantage de détails, a indiqué que la première opération de relogement aura lieu samedi 21 juin. «Alger compte quelque 20.000 logements sociaux locatifs prêts à être distribués aux familles habitant des logements précaires dans les bidonvilles et les bâtisses menaçant ruine», a souligné le même responsable.
Dans le même contexte, il y a lieu de rappeler que le gouvernement avait donné des instructions aux walis pour accélérer le processus de distribution avant le mois de Ramadhan des logements prêts, estimés à 230.000 sur le territoire national, selon les dernières révélations du ministre de l’Habitat, Abdelmadjid Tebboune. En outre, l’opération de remise des clés de 1040 logements à la cité El Merdja dans la commune de Rouiba, s’est déroulée dans de bonnes conditions. Le wali a procédé, à cet effet, à une remise symbolique des clés à une douzaine de bénéficiaires. A Oran, plus de 1100 familles résidant dans des immeubles menaçant ruine seront relogées dans des logements neufs avant le mois de Ramadhan. «Cette opération de relogement touchera les familles résidant dans des immeubles menaçant ruine», a souligné le wali d’Oran, Abdelghani Zaâlane, en précisant que cette opération de relogement de familles recensées et détentrices de pré-affectations dans des logements publics locatifs touchera huit secteurs urbains dont ceux de Sidi El Houari, Derb et El Hamri. «L’opération se poursuivra au fur et à mesure de la livraison des programmes de logements répartis sur plusieurs sites des communes de la wilaya», selon le même responsable qui étale dans le même sillage que pas moins de 395 familles occupant des habitations précaires aux sites Bab El Hamra et «DNC» au vieux quartier de Sidi El Houari ont été relogées samedi dernier dans des logements neufs à Oued Tlélat, au sud d’Oran. Dans un autre volet, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune, a souligné avant-hier que les entreprises algériennes et étrangères engagées dans la réalisation de logements doivent renforcer leurs moyens afin de ne pas cumuler de retard. «Les sociétés doivent renforcer leurs moyens de réalisation de logements afin de ne pas cumuler les retards», a indiqué le ministre lors d’une visite d’inspection de plusieurs projets relevant de l’Agence algérienne de développement du logement (Aadl) et de l’Entreprise nationale de promotion immobilière (Enpi) notant que certains de ces sites enregistrent un retard de 20% dans le rythme d’avancement. Dans le même ordre d’idées, le ministre a relevé que 24.000 logements sont prévus contre 700 dans l’ancien programme à Sidi Abdallah. «Sur un seul site de cette ville, l’Aadl a prévu un programme de 10.000 unités de type location-vente ce qui est une première pour cette agence», précise le ministre en visitant, entre autres, les chantiers implantés à Ouled Fayet, Sidi Abdallah et Gué de Constantine, situés respectivement dans les daïras de Chéraga, Zéralda et Bir Mourad Raïs. Le ministre a affirmé que le programme de l’Aadl est capable de répondre à la demande et assuré que tous les souscripteurs déclarés éligibles à cette formule seront convoqués pour payer la première tranche du prix du logement ajoutant que l’essentiel était de parvenir à achever et livrer les logements dans les délais prévus. En outre, plusieurs programmes additionnels seront inscrits à l’actif de l’Aadl pour répondre à toutes les demandes des citoyens sur instruction du Premier ministre, Abdelmalek Sellal.

Source: L’Expression