Les bonnes nouvelles en matière de dotation en nouveaux programmes de logement n’ont pas manqué de pleuvoir sur la wilaya de Tizi Ouzou cette fin de semaine, à l’occasion de la visite de deux jours qu’a effectuée le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temar, dans cette région longtemps marginalisée par ses prédécesseurs dont la dernière visite remonte à, au moins, six longues années.
En effet, après la remise, mercredi, de
903 préaffectations au profit des bénéficiaires du programme de 2 000 logements AADL et de 400 décisions d’aide à l’habitat rural, le ministre a procédé, jeudi, au lancement officiel de la réalisation du nouveau pôle de Bouzeguène qui sera constitué de 3 500 logements, à savoir 2 300 dans la formule AADL, 1 000 autres dans la formule sociale, LPL, et 200 autres encore dans la catégorie LPA. En haute montagne, dans la localité d’Iferhounène, le ministre a procédé à la pose de la première pierre pour la réalisation de 200 logements LPL et annoncé l’octroi par son département d’un nouveau programme de 100 logements LPP.
Dans la localité de Draâ El-Mizan, le ministre a également posé la première pierre du projet de réalisation de
1 500 logements AADL. En termes de nouveaux programmes au profit de la wilaya, ce sont au total 3 000 nouveaux logements AADL, 2 000 aides à l’habitat rural, 100 logements LPP, près de 1 500 logements sociaux de type LPL, et plusieurs centaines de logements LPA dont a bénéficié la wilaya de Tizi Ouzou. Le ministre, qui a rencontré les promoteurs immobiliers, publics et privés, les membres de l’exécutif de wilaya et les élus au cours d’une séance de travail organisée mercredi soir et à laquelle seuls quelques représentants de médias publics ont été autorisés d’assister, a promis également la relance, d’ici à mars prochain, de tous les programmes en souffrance, notamment dans la catégorie AADL et dans l’ancienne formule LSP où la malhonnêteté de certains promoteurs privés a fait de nombreuses victimes.
Pour montrer sa bonne foi et sa volonté à donner un coup de pied dans la fourmilière, le ministre est même allé, selon des présents à la séance de travail, jusqu’à tancer plusieurs membres de l’exécutif auxquels il n’a pas cessé de demander, entre autres, comment une cagnotte de 1 700 milliards de centimes dort dans les caisses de la DUC alors que la viabilisation laisse toujours à désirer. Pour en finir, d’ailleurs, avec ces problèmes de viabilisation, le ministre a annoncé l’octroi de 100 milliards de centimes à cet effet.
Si, toutefois, ces nouvelles dotations n’ont pas manqué de redonner le sourire aux habitants de cette wilaya, le citoyen lambda, lui, ne cesse de s’interroger si ces annonces faites à l’approche de l’élection présidentielle, ne s’inscrivent pas, tout simplement, dans une précampagne électorale comme c’est le cas à chaque fois. Les annonces du ministre répondent-elles donc à une politique du logement déjà établie ou se sert-il du logement comme arme politique ? En tout cas, la première hypothèse n’exclut pas la seconde.

Source: liberté du 02/02/2019



Commentaires