Dans le cadre de la célébration du 65e anniversaire du déclenchement de la Guerre de la libération nationale et dans le cadre de la mise en œuvre du programme de relogement décidé par les pouvoirs publics, le wali d’Oran a présidé mercredi soir une cérémonie de distribution de près de 4.100 logements de diverses formules.

Une grande cérémonie a été organisée au niveau de la salle de conférence « Emir Abdelkader » à la mosquée pôle Abdel Hamid Ibn Badis. Une grande partie de ces logements se trouve au niveau du pôle urbain de Misserghine où plus de 2.800 logements AADL ont été attribués à leurs bénéficiaires.

Dans ce cadre, le wali a indiqué que toutes les mesures ont été prises pour doter ce quartier de tous les équipements publics et autres services et locaux commerciaux afin de répondre aux besoins des habitants. Il a été aussi question de la distribution de 650 logements publics locatifs (sociaux), 447 logements publics aidés (LPA), 144 logements de fonction au profit des universitaires et des aides dans le cadre de la formule du rural au profit des gardes communaux.

Le wali d’Oran avait intensifié les réunions et les sorties d’inspection des chantiers en compagnie de l’ensemble des acteurs concernés par cette opération.

Le secteur de l’habitat connaît une bonne dynamique à Oran. De nombreux projets sont en cours de réalisation, notamment dans le cadre de la formule du logement public locatif (LPL) social. A titre d’exemple, 23 opérations de relogement ont été organisées au courant de l’année 2018 qui a ainsi connu la distribution de quelque 20.000 logements tous types confondus.

Par ailleurs, près de 34.000 familles ont été relogées depuis juin 2014 à Oran. Les autorités locales ont affirmé auparavant que l’opération de relogement des habitants des sites d’habitat précaire et du vieux bâti, fait partie intégrante de ses priorités ainsi que la distribution des quotas de logements sociaux. Le wali a ainsi insisté sur la transparence dans l’étude des dossiers selon la loi en vigueur. Dans ce même contexte, il a ordonné la mise en place d’un programme dédié à ces opérations.

Le wali a aussi assuré la poursuite des sorties sur site pour le suivi des chantiers destinés à la distribution afin de s’enquérir personnellement d’éventuels retards et des mesures à prendre pour les relancer. A ce titre, il a indiqué aux présents qu’il ne tolérera aucun retard dans le lancement des travaux. La wilaya d’Oran dispose de 25.000 logements sociaux en cours de construction. Le relogement se fera au fur et à mesure de la réception des nouvelles habitations. Cette offre sera attribuée aux demandeurs de ce type de logements par les différentes commissions locales chargées de l’étude des dossiers.

 

Source : Le quotidien d’ora