ALGER– L’expérience de la capitale algérienne en matière de résorption de l’habitat précaire sera présentée jeudi au siège de la wilaya d’Alger à une délégation onusienne de l’Habitat venue assister à la 21éme opération de relogement visant cette fois les habitants des bidonvilles, a-t-on appris auprès de la wilaya d’Alger.

Après un exposé sur l’expérience de la wilaya d’Alger dans le domaine de l’éradication de l’habitat précaire, la délégation onusienne se déplacera en compagnie du wali d’Alger dans un bidonville situé dans la circonscription d’Hussein-Dey pour constater de près les méthodes et les moyens déployés par la wilaya pour le relogement de 300 familles dans des logements décents, selon la même source.

La délégation composée de directeurs du bureau régional arabe et des programmes de l’ONU-Habitat ainsi que de la directrice du bureau de l’ONU-Habitat de New York visitera ensuite la nouvelle cité 3216 logements Chaibia (commune de Ouled Chebel) à Birtouta ou seront relogées les 300 familles, a indiqué la wilaya d’Alger.

Plusieurs chantiers de projets AADL, LPP( logements publics promotionnels), LPL (logements publics locatifs) de la nouvelle ville de Sidi Abdellah (commune de Zéralda et de Mehalma) seront également visités par la délégation de l’ONU.

Le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh avait déclaré que la 21e opération de relogement permettra l’éradication des six plus grands derniers bidonvilles de la capitale, rappelle-t-on.

Il s’agit des bidonvilles d’El-Hamiz (1.800 familles), de Dergana (1.400 familles), de Kerrouch à Reghaia (1.700 familles), d’El-Hofra à Oued Smar (1.300 familles), de Bousmaha à Bouzaréah (1.200 familles), de Qariat Echouk au Gué de Constantine (1.000 familles).

Le ministre de l’Habitat et l’Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune, avait déclaré égalmement qu'”Alger sera prochainement la première capitale en Afrique et au Maghreb sans bidonvilles”.

La wilaya d’Alger mène depuis 2014 “une véritable course” contre la montre afin d’éradiquer les bidonvilles et l’habitat précaire dans le but de redorer l’image de la capitale ternie par la propagation de telles constructions anarchiques.

Lancée en juin 2014, l’opération de relogement dans la wilaya d’Alger “unique au monde” totalisera près de 46.000 unités d’ici à la fin juin 2016.

APS du 18-05-2016



Commentaires