En dépit des engagements pris au mois de décembre dernier avec le wali de Constantine, Kamel Abbes, lors d’une visite aux projets des logements, par le représentant du groupe Benhamadi, qui avait repris le projet des 1000 logements de l’ex-Batigec, le chantier demeure aujourd’hui à l’arrêt.

Pourtant, le directeur régional de l’entreprise avait promis au wali de renforcer les équipes et d’achever le projet en 18 mois. Une chose difficile à assimiler, car il a été mentionné dans les contrats de vente sur plan (VSP) signés par les souscripteurs que les appartements seront attribués le 30 mars 2019.

Ceci dit, il reste encore 26 mois pour l’achèvement des immeubles. Selon Adlene Benlatrache, l’un des souscripteurs, la situation s’est encore compliquée, car les travaux ne connaissent aucun avancement et le chantier est complètement abandonné par les entreprises. «Sur place, il n’y a qu’une dizaine d’ouvriers pour la réalisation de 1000 logements, c’est inadmissible.

Quand nous avons contacté les chefs des entreprises chargées de la réalisation, ces derniers ont menacé de quitter les lieux faute de paiement», a affirmé M. Benlatrache. Ces menaces sont devenues une autre source d’inquiétude pour des souscripteurs qui attendent leur logement depuis des années. Pis encore, notre interlocuteur a estimé que même l’entreprise ne semble pas pressée d’achever le projet dans les délais fixés, car un mois déjà après la visite du wali de Constantine, le chantier n’a pas avancé d’un iota. «Le directeur régional de l’entreprise dépendant du groupe Benhamadi s’était engagé avec le wali pour livrer le projet en 24 mois, car il avait cru que la banque qui devait financier le projet allait octroyer le budget manquant pour le renforcement du chantier.

Quand un expert de cette banque s’est déplacé sur les lieux, il a été surpris en constatant que le taux d’avancement des travaux n’a pas atteint les 20%», a expliqué Adlene Benlatrache. Et de préciser : «La banque a refusé de financer ce projet en difficulté, jusqu’à ce que les travaux dépassent les 30%.» Une réalité qui contredit les dernières déclarations du wali lors de sa dernière visite aux projets de logements effectuée mercredi dernier. «Je rassure les souscripteurs de l’ex-Batigec que leurs appartements seront livrés dans les délais raisonnables.

Certes, les travaux sont un peu lents, mais nous allons renforcer le chantier afin de livrer le projet dans les délais», a assuré le wali de Constantine. Pour rappel, le projet des 1000 logements du programme LPA (promotionnel aidé) confié à l’ex-société Batigec, a été lancé en 2012. Cette entreprise a été dissoute suite à des difficultés financières et des dettes impayées. Elle sera rachetée par la suite par le groupe Benhamadi en 2015. Depuis, le rythme des travaux ne donne aucun espoir pour que les logements soient achevés même dans dix ans. Les souscripteurs, qui ont payé les redevances de la première tranche pour un montant de 840 000 DA chacun, ne voient plus le bout du tunnel.

Source: Elwatan le 04-02-2017

 

Annonces immobilières

  • VILLA STYLE MAROCAIN

    VILLA 3 ETAGE ET DEUS FACADE FIHA 117 M 5CHAMBRE 2 TOILETTE DEUX DEBARA ET GARAGE POUR DEUX VOITUR FINI TOUS FAYANCE MEME LES CHAMBRE L’article VILLA STYLE MAROCAIN est apparu en premier sur Annonce immobilière en Algérie. […]

  • Location Local Commercial côté Bab Azzoun

    Local très commercial situé dans une ruelle entre Bab Azzoun et la rue de Chartre, à 3 minute de marche de la gare du Métro de Sahat Chouhada et de la mosqué Ketchaoua, superficie 13 m² bien fini avec […]

  • location d’appartement haut standing Oran

    bureau d’affaires chez-vous mets en location un appartement haut standing T4 110m² au 1er etage avec cuisine equipée chauffage central climatisation 3 balcon a hayat regency ( LPP ) oran pour plus d’infos contacter […]

Commentaires