CONSTANTINE – Le maintien du rythme actuel en matière de concrétisation des programmes d’habitat permettrait à la wilaya de Constantine de venir à bout de la crise du logement à l’horizon 2018, a estimé, dimanche à Constantine, le ministre de l’Habitat, de l’urbanisme et de la ville, Abdelmadjid Tebboune.

Constantine, où un bond qualitatif est enregistré, notamment dans le segment du logement public locatif (LPL), figure parmi les rares wilayas du pays a avoir pu lancer le programme complémentaire décidé en 2014 à la suite des visites de terrain du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a relevé le ministre à l’entame d’une visite de travail de deux jours à Constantine.

Il a cité, à ce propos, la mise en chantier, dans son intégralité, d’un programme de 4.000 LPL ‘‘inscrits et lancés en 2014’’ dans la daïra d’Ain Abid sur un terrain ‘‘rocheux et difficile’’. M. Tebboune a également relevé, dans le même contexte, que 1.500 logements promotionnels publics (LPP) ont été lancés à Constantine où la demande est exprimée pour 1.200 unités.

A la nouvelle ville Massinissa où il inspectait un projet de réalisation de 620 LPP initiés par l’Entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI), M. Tebboune, interpellé par les représentants de ‘‘500 souscripteurs attendant depuis 15 ans de recevoir les clefs de leurs logements sociaux participatifs’’ (ancien programme LSP), a indiqué que ‘‘80 pour cent du programme LSP en Algérie est en contentieux’’.

Le ministre a néanmoins souligné que le Fonds de garantie et de caution mutuelle de la promotion immobilière (FGCMPI) où tous les promoteurs immobiliers sont désormais tenus de s’inscrire, permet d’envisager une solution.

S’agissant du programme AADL, M. Tebboune, rappelant le nouvel organigramme conçu pour la décentralisation des activités de l’agence, a souligné que tout le programme inscrit sera réalisé et que tous les postulants ayant formalisé un dossier seront convoqués en vue du versement de la première tranche du coût du logement ‘‘à l’exception de ceux dont il sera établi qu’ils n’ouvrent pas droit à cette formule’’.

Le ministre a également évoqué la question des logements sociaux non occupés par leurs attributaires pour rappeler qu’une enquête et un recensement étaient en cours, à l’issue desquels l’Etat qui ‘‘ne pratique pas la politique de l’autruche’’ statuera en fonction du volume des dépassements qui auront été constatés.

Abdelmadjid Tebboune, qui s’est également rendu à la salle de spectacles de type Zenith de 3.000 places, en voie d’achèvement à la cité Zouaghi-Slimane, a annoncé que cet ‘‘acquis de grande importance’’ sera officiellement inauguré le 25 mars prochain.

Le ministre s’est également enquis de l’état d’avancement d’un programme de construction de 4.000 LPL à l’unité de voisinage n° 20, à la nouvelle ville Ali-Mendjeli.

Le ministre devait réunir, en fin de journée, les entrepreneurs en charge des différents programmes d’habitat dans la wilaya de Constantine.

aps