SKIDKA – Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Kamel Nasri, a affirmé jeudi à Skikda que “la priorité du programme actuel du gouvernement pour le quinquennat en cours est le lancement de la concrétisation de tous les projets de logements et d’équipements publics divers”.

Dans une rencontre avec la presse au siège de la wilaya au terme de sa visite à Skikda, le ministre a indiqué que son département est en phase d’évaluation de l’année 2020 qui a connu de multiples arrêts de chantiers, estimant qu’en dépit des effets de la pandémie du Covid-19, “des réalisations non négligeables ont été concrétisées dont la distribution de 200.000 logements à travers le pays”.

“Les nouveaux projets de logements verront le lancement de leur concrétisation dès le début de l’année prochaine (2021) après l’adoption par les deux chambres du parlement de la loi de finances”, a ajouté M. Nasri qui a insisté sur l’intensification du travail pour parachever les projets en cours “notamment dans leur volet relatif à l’aménagement extérieur”.

Il a également relevé que le logement rural constitue un axe fondamental des projets de logements du présent quinquennat avec la programmation de 650.000 unités à travers le pays, estimant que cette formule de logement “demeure parmi les plus importantes et jouit d’un intérêt majeur”.

Concernant la wilaya de Skikda, il a déclaré qu’à l’instar des autres wilayas, Skikda bénéficiera d’un programme “important” et compte actuellement plus de 900 logements ruraux non encore lancés en soulignant que la wilaya connait un problème de foncier constructible du fait que la majorité des terres appartienne au foncier agricole ou forestier.

Le ministre a invité à, ce propos, les responsables de la wilaya à examiner minutieusement la situation du foncier pour implanter les divers projets non encore lancés faute de foncier.

M. Nasri a affirmé, en outre, que Skikda a bénéficié aujourd’hui d’un nouveau projet de 110 logements publics locatifs (LPL) dans une première phase qui sera suivi d’autres , annonçant la distribution “avant fin 2020” de plus de 1000 logements de divers types.

Il a aussi indiqué que la wilaya de Skikda a bénéficié de montants financiers “considérables” pour la prise en charge de travaux d’aménagement des cités construites au titre des différents programmes de logements.

Le ministre s’est enquis, à l’occasion, des effets du séisme qui a frappé la wilaya de Skikda le 22 novembre passé en visitant le CEM “Mohamed Sabou” et l’hôpital “El Ayeb Derradji” d’El Harrouch.

Il a affirmé sur site la nécessité de réaménager ces deux équipements “au plus vite”.

Le ministre a pris aussi la décision de reloger tous les citoyens dont les habitations ont été endommagées par la secousse et classées “dans la case rouge” et a souligné que la wilaya a obtenu plus de 100 aides financières destinées à permettre aux familles dont les habitations ont subi des dommages à degrés divers de procéder aux travaux d’entretien.

M. Nasri a suivi au début de sa visite au CEM d’El Harrouch un exposé sur les programmes de logements dans la wilaya et a clos sa tournée par l’inspection du chantier de 1.500 unités LPL à Meyssoune dans la ville de Skikda dont le taux d’avancement des travaux a été estimé à 75 %.

Lors des divers points de sa visite, le ministre a écouté les préoccupations des citoyens axées notamment autour du problème de logement.

 

APS