Depuis 2013, les bénéficiaires de lots de terrains destinés à l’auto-construction au titre des lotissements sociaux attendent leur attribution.

Ils sont 593 bénéficiaires dans la commune de Tébessa à attendre l’épilogue de ce problème, les plaignants ne savent pas quelles sont les causes de ce retard de la distribution, ni les sites où seront localisées les parcelles constructibles. La lenteur avec laquelle sont attribués les 10.064 lots de terrain, répartis sur 64 lotissements sociaux à travers les 28 communes de la wilaya, ne fait que compliquer le dossier de l’habitat, déjà bien chargé, ce qui dégénère souvent en des protestations, quand on sait qu’au seul chef-lieu de la wilaya des milliers de demandeurs de logements font le guet, en espérant qu’ils puissent un jour être parmi les heureux élus. Des listes qui s’allongent et l’attribution se fait au compte-goutte.

Et dire qu’à Tébessa les programmes logements, toutes formules confondues, ne manquent pas, sauf que la cadence de réalisation fait du surplace faute d’entreprises qualifiées à même de concrétiser dans les délais impartis et dans les normes requises ces projets.

Source : Le quotidien d’oran